Blogue

Inspection sur mesure Blogue

L'inspection de votre future maison en hiver : utile ou pas?

Publié par Inspection sur mesure le lundi 20 février, 2017 à 13:00

L'inspection de votre future maison en hiver : utile ou pas?

Vous êtes à la recherche d'une nouvelle résidence et prévoyez que la transaction aura lieu en hiver? Dans une telle situation, plusieurs futurs propriétaires se demandent si une inspection de maison est réellement nécessaire. Ils pensent qu'un inspecteur en bâtiment ne pourra rien voir, puisqu'il devient difficile d'accéder à l'extérieur du bâtiment en raison de la neige et de l’accumulation de glace. Certains en viennent même à la conclusion que l'inspection est superflue, car elle ne pourra pas leur fournir les renseignements nécessaires.

Rassurez-vous, il s'agit d'une fausse croyance : l'inspection de maison vous protège bien plus que vous ne le croyez! Lisez cet article et vous découvrirez pourquoi l'inspection de bâtiment est primordiale, surtout en hiver.

Pourquoi procéder à l'inspection de maison en hiver?

Contrairement à ce que certains propriétaires croient, l’inspection de bâtiment englobe même les composantes qui sont invisibles au moment de l'inspection! Il est donc faux de croire qu’une inspection de maison effectuée en hiver ne vous protégera pas. En effet, le rapport émis par l’inspecteur en bâtiment aura la même portée légale que celui effectué en été.

Ainsi, si un problème survient avec l'une de ces composantes, vous obtenez la même protection que vous offre habituellement l'inspection de maison. En cas de recours contre l'ancien propriétaire, les zones non visibles entreront dans une catégorie similaire à celle des vices cachés.

Toutefois, c'est bel et bien le rapport de l'inspection qui vous permettra d'obtenir cette protection. Grâce aux photos et aux détails inscrits par l'inspecteur, vous serez en mesure de prouver que la composante n’était pas visible au moment de l'achat.

 

Comment s’effectue une inspection de maison en hiver?

Les transactions immobilières ont aussi lieu en hiver et les futurs propriétaires ne doivent pas être désavantagés. C'est pourquoi l'inspecteur de bâtiment note, au moment de l'inspection de la maison, les composantes qui sont ensevelies sous la neige ou la glace. Il les inscrit ensuite dans son rapport, en prenant soin d’ajouter des images explicatives des endroits inaccessibles ou non visibles. Il peut s’agir des composantes suivantes :

 

  • La toiture
  • Les fondations
  • Le dessous d’un balcon ou d'un patio
  • Une pente de sol
  • L'entrée d’asphalte
  • L'air climatisé

 

Sachez que l’inspection de maison en hiver varie en fonction de plusieurs facteurs. Avec les températures qui fluctuent grandement au Québec, chaque journée apporte son lot de surprises et d'inconvénients. Il n'est pas rare de voir des accumulations importantes de neige une journée et d'obtenir de la pluie le lendemain. Ici, la règle du cas par cas s'applique. L'inspecteur de bâtiment ira partout où il le pourra et inscrira les endroits inaccessibles dans son rapport.
 

Que faire si une problématique apparaît au printemps, après l'inspection de maison?

Vous avez acheté une propriété en hiver, alors que certains éléments étaient ensevelis sous la neige et la glace? À son arrivée, le printemps pourrait vous révéler quelques surprises! Si vous découvrez une problématique à la fonte des neiges et que vous avez procédé à une inspection de maison, vous n'avez pas à vous casser la tête.

En effet, vous n'avez alors qu'à appeler votre inspecteur en bâtiment. Chez Inspection sur Mesure nos inspections incluent un service après-vente pour l'année qui suit. Votre inspecteur se déplacera sans frais et évaluera la problématique. Il saura alors vous conseiller la solution la plus appropriée. Vous serez donc bien protégé, car vous aurez fait le bon choix en inspectant votre maison en hiver.

 

Choisissez bien votre inspecteur pour une inspection de maison en hiver

 

1. Vérifiez le service après-vente

Si vous procédez à l'inspection d'une maison en hiver, il est primordial d'obtenir un service après-vente qui vous protégera une fois le printemps venu. Cette période est effectivement propice à l'apparition des mauvaises surprises. Assurez-vous que l'inspecteur reviendra sans frais si le besoin s'en fait ressentir, et ce, pendant une période d'un an.

 

2. Obtenez un rapport détaillé

Le rapport d'inspection de maison est primordial lorsqu'on fait inspecter en hiver. Il s'agit de la preuve que vous avez pris vos responsabilités d’acheteur et que l'inspection a été faite dans les règles de l'art. Vérifiez qu'il est suffisamment détaillé et qu'il inclut plusieurs photos. En cas de pépin, vous pourrez montrer que certaines composantes étaient inaccessibles en raison de la neige ou de la glace.

 

3. Optez pour un inspecteur assuré

Pour être certain d'obtenir la protection maximale, vérifiez que votre inspection de maison est couverte par une assurance-responsabilité. Ainsi, les possibles erreurs ou omissions de l'inspecteur seront assurées et vous serez paré à toute éventualité. Selon nous, un montant de 2 millions $ est amplement suffisant pour vous couvrir.

Pour en savoir plus sur le choix d'un inspecteur en bâtiment, consultez notre article détaillé à ce sujet (https://www.inspection-surmesure.com/blogue/comment-choisir-son-inspecteur-en-batiment).

 

L’inspection de maison en hiver, une protection assurée :

L’achat d’une nouvelle propriété est une transaction importante. Votre protection l’est tout autant. Rappelez-vous qu’en été et en hiver, l'inspection de maison vous permet d'en apprendre plus sur le bâtiment que vous prévoyez acheté. En tout temps, lorsqu’elle est bien faite, elle vous protège des mauvaises surprises et de connaître les entretiens nécessaires. Si vous souhaitez être bien conseillé et protégé, consultez un membre d’Inspection sur mesure.

Inspecteur AIBQ